Prendre des risques en community management

A plusieurs reprise vous avez subit une affluence de statistiques, d’infographie vous inscrivant dans un calendrier de publication. Ne soyez plus influencé par ces conseils, soyez libre et risquez la différence.
Certain jour, je suis nourri de nombreuses informations de qualités à publier sur mon compte Twitter, un handicape de Riche, j’étais fière et heureux de transmettre et partager !!! Mais j’avais une grosse frustration à ne pas tout publier, mes followers auraient été noyés et envahis ( ce qu’il ne faut pas faire du tout )… Que dois je faire…
Alors une nuit, je tournais avec humour une publication sur Twitter nourri d’emotion de lune et orientée pour mes followers insomniaques. A ma grande surprise, le lendemain matin, je m’aperçu que mon message avait suscité un excellent succès en termes d’interactions, de partages et d’impressions.
Quelles sont les raisons pour un tel succès ? :
Les internautes insomniaques auraient apprécié ma publication ?
L’absence de concurrent sur ma plage horaire ?
Etant un rationaliste, je conclus sur les résultats. Depuis, régulièrement je publie la nuit et la réussite est au rendez vous.
En conclusion, chaque communauté a sa singularité, le community manager doit faire preuve de risque et être à l’écoute de ses lecteurs et de son public.
L’humilité est un art de vivre, nourri de doutes vous devez essayer, tester, analyser et vérifier puis conclure sur ce qui marche et ce qui ne marche pas.
Attention, je ne vous ai pas conseiller de publier la nuit mais simplement d’être essayiste, audacieux et prendre des risques.